Sommaire

   Biographie 
Liste des Oeuvres
Pages Choisies
Références et liens
Donnez  Votre Avis
Retour à l'Accueil

     


Poésies.

  • Marmontel n'a pas publié de véritable recueil de poésie, mais il a versifié tout au long de son existence. C'est par la poésie qu'il débute sa carrière, en gagnant des concours. C'est en vers qu'il prononce son discours de réception à l'Académie. A l'imitation des anciens il a certainement rêvé d'écrire un grand poème épique. Il a réuni dans ses oeuvres complètes les poèmes qu'il a estimés dignes d'être conservés.

Tragédies.

  • Denys le Tyran, 1748.
  • Aristomène, 1749.
  • Cléopâtre, 1750.
  • Les Héraclides, 1752.
  • Egyptus, 1753.

Comédies-ballet.

  • Le Huron, 1768. Comédie en 2 actes, mêlée d'ariettes, inspirée de l'Ingénu, un conte de Voltaire. Musique de Grétry.
  • Lucile, 1769. Un acte, mêlé d'ariettes. Musique de Grétry.
  • Silvain, 1770. Un acte, mêlé d'ariettes. Musique de Grétry.
  • L'ami de la Maison. 1772. Comédie en 3 actes, mêlée d'ariettes. Musique de Grétry.

Opéras.

  • Zémire et Azor, 1771. Musique de Grétry.
  • La Fausse Magie, 1775. Musique de Grétry.
  • Didon, 1783. Musique de Piccinni.

Encyclopédie.

  • Près de 200 articles, sur des sujets littéraires, linguistiques ou philosophiques.

Contes Moraux.

  • Une quarantaine de contes. Parmi ceux-ci, on peut citer:

Alcibiade et le moi, publié pour la première fois dans le Mercure de France sans nom d'auteur.

Annette et Lubin, qui fut joué par la Compagnie La Chélidoine sous forme de pastorale, dans l'église de Bort, à l'occasion des journées commémoratives de 1999, avec un franc succès.

Romans.

  • Bélisaire, 1767. Grand roman philosophique que l'auteur destinait à l'éducation des Princes.
  • Les Incas, 1777. Grand roman philosophique et d'aventures, trés bien documenté, qui dénonce le génocide des indiens du Pérou.

Traduction de la Pharsale de Lucain.

  • Grand admirateur de la poèsie épique, Marmontel entreprit cette traduction lors de son séjour à la Bastille.

La Régence du duc d'Orléans.

  • Cet ouvrage historique, rédigé entre 1784 et 1788, couvre la période de la mort de Louis XIV à 1721. Il remplissait ainsi ses fonctions d'Historiographe de France.

Précis de Grammaire, de Logique, de Métaphysique, de Morale.

  • Dans ces œuvres posthumes ont été rassemblés des éléments destinés à l'éducation de ses enfants.

Mémoires.

  • C'est l'ultime testament, rédigé dans sa retraite normande, destiné, dit-il à l'éducation de ses enfants, et où il reconnaît " Je ne m'y suis peint qu'en buste". Il avait bien plus tôt rédigé l'article "Mémoires" de l'Encyclopédie. Il a fort bien maîtrisé le genre.

Correspondance.

  • Plus de 400 lettres ont été retrouvées un peu partout dans le monde, certaines n'ont pas été encore publiées.